Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie

Le transport maritime assure l'essentiel des échanges du commerce international.

Au-delà de la navigation, il soutient le développement de l’activité et de l’emploi dans les secteurs para-maritimes : ports de commerce, courtage et assurances, construction et réparation navales, administrations maritimes, formation maritime, etc.

Le commerce maritime français emploie environ 12 500 navigants

Le terme « cultures marines » désigne l'élevage de coquillages marins (ou conchyliculture), de poissons de mer (pisciculture ou aquaculture marine) et d'algues (algoculture) ou de crustacés.

Véritables éleveurs marins, les conchyliculteurs sont présents sur tout le littoral français. Ils exercent leur activité en mer, sur des sites constamment immergés

La pêche maritime
est une des dernières activités de chasse.

Pratiquée depuis toujours dans le milieu naturel de la mer, marquée par des traditions, elle est soumise aux aléas de la production et aux contraintes de l'environnement.

On devrait parler des pêches maritimes tant cette activité recouvre des pratiques différentes selon les "territoires" où elle est implantée.

Les métiers du yachting professionnel sont des métiers à part entière qui exige une grande expérience de la mer.

Commander dans le monde entier des yachts, à voile ou à moteur, transporter des passagers, pratiquer le charter, le convoyage ou le louage, pour le compte d'une société ou d'un propriétaire privé, sont des activités alliant art de la navigation, expertise technique et souvent maîtrise de la voile.