Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie

Les formations aux métiers de marin sont dispensées à l'école nationale supérieure maritime (ENSM), dans les lycées professionnels maritimes (LPM) ainsi que dans des centres agréés par le ministère chargé de la mer en métropole et en Outre-mer.

L'enseignement professionnel maritime compte ainsi une école nationale supérieure maritime (ENSM), 12 LPM et plusieurs dizaines de centres de formation répartis sur tout le littoral national et en outre-mer.


S'inscrire dans un lycée professionnel maritime (LPM)

Les élèves souhaitant s'inscrire à l'un des diplômes ci-dessous doivent prendre contact directement avec l'établissement de leur choix :
- un CAP maritime,
- un baccalauréat professionnel champ professionnel "métiers de la mer,
- un BTSM
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                     
Des journées porte ouverte sont organisées par certains établissements afin de vous familiariser avec l'univers maritime.

Recherchez un lycée professionnel maritime.
Téléchargez votre dossier d'inscription sur le site de l'UCEM.


S'inscrire à l'école nationale supérieure maritime (ENSM)

L'École Nationale Supérieure Maritime (ENSM) forme les officiers de la Marine marchande et prépare à des carrières dans le domaine para-maritime.

L'admission se fait sur concours, sur dossier ou sur titre en fonction du diplôme préparé.

Pour en savoir plus : www.supmaritime.fr

Les frais de scolarité et la sécurité sociale

En tant qu'élève à l'ENSM, vous devez être affilié à l'établissement national des invalides de la marine (ENIM) au titre de la prévoyance. Vous devrez donc, vous acquitter d'une cotisation forfaitaire annuelle afin d'être protéger contre les risques : accident, maladie, maternité et invalidité. Cette protection bénéficie aux élèves en formation initiale n'ayant jamais exercé d'activité professionnelle significative avant l'entrée à l'ENSM.

Mutuelle étudiante

Les élèves doivent également souscrire une assurance responsabilité civile pour les prémunir des conséquences financières de dommages corporels, matériels ou immatériels consécutifs aux accidents ou incidents qu'ils peuvent provoquer dans le cadre d'activités scolaires ou extra-scolaires. En général, les mutuelles étudiantes proposent des contrats assurant le risque « responsabilité civile » et comprenant des garanties « individuelle-accident ».

Bourse

Sous certaines conditions, les élèves peuvent bénéficier d'une bourse. Les dossiers de demande de bourse doivent être retirés sur le site de l'ENSM et doivent être constitués avant la rentrée. Seuls les dossiers complets seront pris en compte et transmis à l'assistante sociale du Service Social Maritime qui les étudiera et les présentera à la commission d'attribution des bourses.

Les titulaires de la bourse sont exonénés des frais d'inscription (et non des frais de scolarité) et de la cotisation sociale au régime des marins.

En savoir plus sur le service sociale de maritime : voir le site www.ssm-mer.fr

En savoir plus sur la sécurité sociale des marins : visiter le site de l'ENIM



S'inscrire dans un centre agréé

Le candidat doit s'adresser à l'établissement de son choix, pour s'inscrire. Si sa candidature est retenue, il devra prévoir une disponibilité correspondant à la durée de la formation auprès de son employeur et les dépenses afférentes (coût de la formation, frais d'hébergement et de restauration).

Si nécessaire, il pourra effectuer des démarches pour obtenir une rémunération et une prise en charge de sa formation auprès d'organismes habilités : ASSEDIC, OPCA, ANPE, Régions, CIF (congé individuel de formation), FONGECIF (fonds de gestion pour congés individuels de formation).

Le candidat déjà engagé dans la profession peut aussi demander une prise en charge par sa compagnie.

Recherchez un centre agréé.


Aptitude physique et conditions de moralité

Aptitude physique

Avant d'intégrer une école, les candidats doivent obligatoirement être examiné par un médecin d'un service des gens de mer ou un médécin agrée, seuls habilités à juger de l'aptitude physique à exercer la profession de marin.

Moralité

L'exercice de certaines fonctions est subordonnée au respect de conditions de moralité.

Article L5521-4 du code des transports : "Nul ne peut exercer les fonctions de capitaine, d'officier chargé de sa suppléance, de chef mécanicien ou d'agent chargé de la sûreté du navire s'il ne satisfait à des conditions de moralité et si les mentions portées au bulletin n° 2 de son casier judiciaire sont incompatibles avec l'exercice de ces fonctions."