Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie

Les marins exercent un métier exigent dans un milieu à risques : il faut donc être reconnu physiquement apte pour travailler à bord d'un navire. Les critères d'aptitude sont définis au plan international.

L'aptitude physique est indispensable notamment pour garantir la capacité de chacun à contribuer à sa propre sécurité et à celle de l’équipage, mais aussi à celle du navire et de l’environnement.

Que ce soit avant d'intégrer une formation ou au cours de chaque année d'activité, il faut être reconnu apte physiquement à l'exercice de la profession de marin par un médecin de santé des gens de mer.


Aptitude physique à l'entrée en formation

Avant d'intégrer une formation, chaque candidat à la profession de marin doit obligatoirement passer une visite médicale d'aptitude.

En France, seul un médecin du service de santé des gens de mer est habilité à procéder à l'examen d'aptitude à la profession de marin.

Cet examen médical permet de certifier que chaque candidat satisfait aux conditions d’aptitude minimales définies par l'arrêté du 16 avril 1986 modifié. Cet arrêté recense les pathologies incompatibles avec le métier de marin et fixe les valeurs d’acuité visuelle et auditive minimales en dessous desquelles on ne peut exercer comme marin à bord des navires de commerce, de pêche ou de plaisance professionnelle.

Faute d'avoir passé cette visite médicale avant l'entrée en formation, tout candidat s’expose à être éventuellement déclaré inapte et à devoir renoncer en cours de scolarité.

Sur les conditions d’aptitude physique, voir l'arrêté du 16 avril 1986 avec les conditions sensorielles en annexe 1.


Aptitude physique en cours d'activité

Tous les deux ans, les marins professionnels passent obligatoirement une visite médicale de contrôle.

Tous les marins professionnels, français ou étrangers, naviguant sous pavillon français ou pavillon étranger, sont soumis à cette obligation.

Toute modification de la condition physique du marin peut entraîner une réduction de son aptitude, voire une inaptitude, temporaire ou définitive : la déclaration d'aptitude est alors modulée en fonction de la capacité physique de l’intéressé en tenant compte de sa fonction à bord, du type de navigation possible et de son expérience.

Une visite médicale d’aptitude à la navigation passée sur le territoire français n’est valable, sur le plan national et international, que si elle est effectuée par un médecin du service de santé des gens de mer.

Pour les départements et territoires d’outre-mer, les médecins liés par convention avec les affaires maritimes font partie du service de santé des gens de mer.

Par ailleurs, sans cette visite médicale, les ressortissants de l’ENIM (français ou nationaux d’un pays membre de l’Union européenne) peuvent se voir refuser les prestations sociales auxquelles ils sont en droit de prétendre en cas d’accident ou de maladie.

Des questions sur l’aptitude médicale à la profession de marin ? sur l’hygiène à bord des navires ? la santé ? l’action sociale ? la sécurité ? ou la santé au travail ?
N'hésitez pas à prendre contact avec le service de santé des gens de mer (tél. : 01 44 49 83 39 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

Liste des services de santé des gens de mer (pdf - 104.3 ko).
Prendre rendez-vous pour une visite d'aptitude.