Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie

Types d'espèces pêchées

Sur les mers et dans les estuaires, les pêcheurs professionnels capturent une grande variété de poissons sauvages.

Selon leur milieu et leur cycle de vie, les espèces de poisson sont regroupées en trois grandes familles (démersales, pélagiques, amphihalines).

  • les espèces démersales (benthiques ou de fond) vivent sur le fond marin ou dans les eaux profondes ; ce sont généralement des poissons plats : sole, turbot, merlu, lieu jaune, lieu noir, lotte, raie ... ;
  • les poissons migrateurs (thon, espadon, sardine, anchois, maquereau, hareng,..), qui se déplacent en bancs et vivent près de la surface ou entre deux eaux, appartiennent aux espèces pélagiques ou de haute mer ;
  • les poissons dont une partie du cycle de vie se déroule en mer et en rivière (saumon, truite, anguille, alose, lamproie, mulet, ...) appartiennent à l'espèce des amphihalines.

Les marins pêcheurs capturent également d'autres espèces comme les crustacés et les coquillages.

Les pêcheurs ramènent dans leurs filets des mollusques marins (seiches, calamars, poulpes) qui vivent près des côtes. Caractérisés par les tentacules à ventouses qui ornent leurs têtes, ces mollusques appartiennent à la famille des céphalopodes. Les homards, les langoustines, les crabes et les crevettes vivent sur le fond et appartiennent aux espèces benthiques. Certains coquillages sont pêchés en mer (coquilles Saint-Jacques), d’autres sont cultivés dans des exploitations marines (huîtres, moules... ).

Réputées pour leurs bienfaits nutritionnels, les algues intéressent également les marins pêcheurs européens.

Composées de nombreux minéraux (iode, calcium, phosphore, potassium), les algues sont consommées telles quelles ou utilisées comme gélifiants, épaississants et émulsifiants naturels d'origine non animale dans différents aliments.