Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie

Validation des acquis de l'expérience (vae)

Qui peut en bénéficier ?

Toute personne qui peut justifier d’une expérience professionnelle (salariée ou non) ou bénévole, d’une durée supérieure ou égale à 3 ans en rapport avec le titre visé peut bénéficier de la VAE maritime.

Comment savoir si je dispose d’une expérience suffisante ?

Avant de passer devant un jury de VAE, votre dossier fait l’objet d’un examen de recevabilité par un service des affaires maritimes. Cet examen porte notamment sur votre expérience de navigation maritime, mais aussi sur votre âge, votre aptitude physique, etc. (télécharger les conditions générales et particulières de recevabilité).

Qui décide de la validation des acquis de l’expérience ?

Une fois votre dossier jugé recevable et complété, vous passez devant un jury national, qui décide de vous délivrer, ou non, partiellement ou totalement, le titre maritime demandé.

Quels sont les titres maritimes auxquels je peux accéder par la VAE ?

Vous pouvez obtenir par VAE la plus grande partie des titres professionnels maritimes :
- tous les titres de la filière plaisance professionnelle,
- tous les titres de la filières pêche,
- les titres de la filière commerce jusqu'aux brevets de capitaine 3000 et , de chef mécanicien 8000 kW inclus.
Les brevets et certificats professionnels maritimes obtenus par VAE ont la même valeur que ceux délivrés au terme des formations suivies dans les établissements.

Quelle est la procédure à suivre ?

La procédure de VAE prévoit deux phases essentielles de décision :
  • la recevabilité de la demande ;
  • le passage devant un jury.
La procédure complète est détaillée à la page suivante.

La procédure de VAE comporte quatre étapes

  • le dépôt de la demande
  • la décision de recevabilité
  • l’accompagnement du candidat
  • le passage devant un jury national

Dépôt de la demande : le dossier de recevabilité

Qu'est-ce que le dossier de recevabilité ?
C'est votre dossier de candidature qui permet à la direction interrégionale de la mer de vérifier que vous remplissez les conditions requises pour vous présenter devant un jury de VAE.

Il est composé de 2 parties :

  • le livret de recevabilité de la demande de titre par VAE (formulaire CERFA n° 12818*01)
  • le volet complémentaire « Affaires maritimes » (formulaire VAE maritime).

Comment constituer mon dossier de recevabilité ?
Vous pouvez retirer les formulaires de votre dossier de recevabilité :

  • sur le site de l’Unité des concours et examens maritimes (UCEM) ;
  • dans une direction interrégionale de la mer (DIRM).

Vous y trouverez également la notice de remplissage et la liste des pièces justificatives à joindre à votre demande.

Où déposer mon dossier de recevabilité une fois rempli ?
Une fois votre dossier rempli, vous le déposez auprès de votre service d'identification, si vous êtes marin, ou, dans le cas contraire, dans la DIRM de votre choix.

Recevabilité de la demande.

Que fait le service des affaires maritimes ?
Le service des affaires maritimes procède à l’examen de votre dossier de candidature et vérifie les conditions de recevabilité de votre demande. La décision de recevabilité -positive ou négative- vous est notifiée par courrier.

Quelles sont les conditions de recevabilité ?
Votre expérience, d'une durée minimale de trois ans, peut être professionnelle, salariée ou non, ou bénévole, et doit présenter un lien avec le titre visé. La recevabilité dépend du titre demandé : le tableau définissant pour chaque titre les conditions particulières de recevabilité des dossiers de VAE figure en annexe de l’arrêté du 24/11/2008.Que se passe-t-il si ma demande est jugée recevable ?
Si votre demande est recevable, la DIRM vous en informe et vous remet :
- le livret de description de l'expérience ;
- la liste des accompagnateurs VAE agréés par le directeur interrégional maritime.

Qu'est-ce que le livret de description de l'expérience ?
Ce livret est un deuxième dossier, plus complet, destiné à l'examen de vos compétences par le jury de VAE. Il vous permet de justifier la nature et le niveau des compétences obtenues par l’expérience en relation avec le brevet ou le certificat demandé. Il doit donc être rempli avec soin pour permettre au jury de reconnaître vos acquis.